Photographies d'hier et d'aujourd'hui.

Images d'hier, cartes postales anciennes, vieux documents et photos personnelles récentes...

Papouasie-Nouvelle-Guinée : Rabaul et le volcan Tavurvur

 
 
Rabaul était jusqu'en 1994 la capitale de la partie orientale de l'île de New-Brittany, une des îles de Papouasie-Nouvelle-Guinée.  La ville est construite au fond d'un golfe qui est l'ancienne caldeira d'un volcan préhistorique. En 1937, deux volcans entrèrent en éruption, tuèrent des centaines de personnes et causèrent d'énormes dégâts. Le Tavurvur et le Vulcan entrèrent à nouveau en éruption en 1994, détruisant l'aéroport et ensevelissant 80 % de la ville sous les cendres. Grâce au plan d'évacuation, il n'y eut aucune victime mais la capitale du district fut transférée à Kopoko, 20 km plus loin. La ville actuelle est encore recouverte de cendres.


Le Tavurvur est toujours en activité.

         
Dans la baie, les navires frigorifiques attendent l'arrivée des senneurs : les thons disparaissent dangereusement...
Une femme revient du marché en pirogue.

 
Durant la guerre du Pacifique, Rabaul fut envahi par les Japonais qui en firent une base très importante : 110.000 soldats y étaient basés. Il ne reste rien de cette occupation mais les épaves sont très nombreuses dans la baie (l'avion de l'amiral Isoroku Yamamoto, architecte de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, y fut abattu en 1943).
 

Sur la rive, devant l'église, des épaves rouillent doucement.

     


Des épaves échouées sur la rive recouverte de cendres.


 



Créé avec Créer un site
Créer un site